OGN Nice
 
AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
Date
8 Aout 2016

Partagez | 
 

 Interview de Yavo Moreno, président de l'OGC Nice

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Yavo Moreno
Admin
avatar

Messages : 42
Date d'inscription : 25/05/2016

MessageSujet: Interview de Yavo Moreno, président de l'OGC Nice   Ven 27 Mai - 7:17

Le nouveau président de l'OGC Nice, Yavo Moreno n’est pas du genre à se taire. Personnage au verbe haut, l’homme cubain qu’il est surprend par son attitude dans un club plutôt habituée aux consensus et aux discussions discrètes. Une attitude assumée par Yavo Moreno qui n’entend pas laisser parler les autres sans réagir. L’occasion d’aborder quelques sujets chauds mais aussi l’avenir du TFC.





L21 : Êtes vous satisfait de la gestion de vos hommes par Lucien Favre ?
Yavo Moreno : Le groupe est bon, c’est un groupe en devenir quand on sait que nous avons l’équipe la plus jeune des deux championnats pros L1/L2 avec une moyenne d’âge de 21 ans. Je suis quelqu’un d’ambitieux, donc d’exigeant tant avec moi-même qu’avec les autres. Je suis satisfait du premier match amical face à Gaz, mais ce n'est qu'une petite équipe du championnat Autrichien, il faut continuer à travailler dûr, je crois en Lucien Favre & en sont adjoint Patrick Gonfalone.

L21 : On dit souvent que Nice a du mal en début de championnat, tous les ans, ce qui pénalise la suite de l'aventure, pensez-vous changer cela pour l'édition 2016-2017 ?
Yavo Moreno : Patrick, l’adjoint de Lucien Favre pense que nous sommes l’équipe professionnelle la plus jeune en Europe. Il faut donc de la patience avec ce groupe qui est équilibré avec des joueurs expérimentés qui sont des valeurs sûres, mais aussi avec une jeunesse pleine de talents. Cet équilibre doit nous permettre d’être à terme plus ambitieux et plus performants en championnat, et ce dès le début de la compétition. J'ai œuvré tout l’été dans ce sens en concertation avec Lucien et Patrick.
J'estime pour l'instant mener l'un des meilleurs mercato d'Europe, il faut être reconnaissant envers moi. On m'a insulté quand je suis arrivé au club, les gens appréciaient l'ancien président, il avait de l'ambition, mais moi, en plus d'en avoir (et 2x plus que lui), j'ai le porte monnaie.
Lucas Hernandez, Luciano Vietto, Morgan Sanson, Ce sont des recrues de classe internationale. Lucas est le meilleur espoir défensif français, Luciano l'un des meilleurs buteurs sur le plan européen et sans doute le meilleur buteur jeune, et Morgan, grand espoir français également qui a déjà prouvé tout ce qu'il savait faire à Montpellier.
Et puis, Hatem a prolongé car je suis arrivé, sinon il partait, pareil pour Valère.
Dans le championnat de L1 tout va vite, très vite et dominer n’est pas gagner comme nous avons pu le voir l'an passé !

L21 : L’an passé fut une année compliquée financièrement. Où en sont aujourd’hui les finances du club ?
Yavo Moreno : La saison précédente fut très compliquée sur le plan financier et c’est un combat au quotidien que je mène pour remettre sur les rails un TGV qui a déraillé à grande vitesse ! Sur le plan sportif, Nice est l'une des meilleurs équipes de France, et il faut continuer comme ceci.
Tout le monde donne bien entendu son avis sur la méthode, mais curieusement il n’y a personne qui met la main à la poche. J’ai repris une PME qui accusait des dettes pour un montant total de six millions d’euros environ, avec un dépôt de bilan inéluctable sans mon arrivée et mon intervention. Dépôt de bilan qui aurait mis au chômage une centaine de personnes et réservé l'Allianz Riviera et le centre de formation à la pâture. Tous les jours, je restructure, je réorganise, je coordonne et coupe les branches pourries. Cette gestion dure et rigoureuse permet de se rapprocher dans un premier temps d’un équilibre et de dégager quelque chose de positif dans un second, nous sommes donc sur une voie de consolidation.
En un mois j’ai injecté près de dix millions d’euros et me suis porté caution pour trois autres millions. J’ai donc relevé ce pari fou qu’on m’a demandé car d’autres dans la région n’avaient pas eu le courage de le faire. Alors certains gémissent, pleurent, complotent et se plaignent du traitement qui leur est infligé, ceux-là même ont oublié apparemment la gestion calamiteuse du passé qu’ils ont tolérée, voire pour d’autres le dépôt de bilan de leurs affaires quelques années en arrière, ils se reconnaitront j’espère !

J’aime dire que la reconnaissance est une maladie du chien non transmissible a certains hommes.












Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://coaching.forumactif.org
 
Interview de Yavo Moreno, président de l'OGC Nice
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Interview de Jacques Chauvet, Président de Dacia. AJ n°795
» Interview du Président de l'AAPPMA de la Gaule Bigourdane
» Interview du Président du MR
» Interview de JD Jackson
» INTERVIEW DU PRESIDENT LAURENT MARTI sur UBB

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
OGC Nice :: L'Equipe 21-
Sauter vers: